PRESENTATION DU ROMAN LA TOURMENTE - KENAVO 

de Luc Corlouër


Louis travaille au chantier de la construction du métro de Paris en 1900. Comme tous les bretons - mal acceptés dans la capitale- il éprouve la rudesse de la vie.  Sa jeunesse lui fait idéaliser son Trégor natal. Revenu à Pleubian, il n'aura que le temps d'apprécier à nouveau la beauté de la presqu'île et la bonté des âmes simples. Le premier conflit mondial l'attend, la guerre et son cortège de peur le happe. Heureusement, il n'est pas seul et, dans la tourmente,  les hommes se révèlent.
 En Bretagne, où la vie a peu changé depuis des décennies, la tragédie entre dans toutes les familles. Plus rien ne sera comme avant.

" La tourmente - Kenavo " est un roman passionnant. Il fait revivre le Paris de la fin du 19è siècle dans le cercle des  immigrés d'alors : auvergnats, bretons, gars du Nord et autres déracinés de Blanzy et des mines des Cévennes, employés à la construction du métro.
Nous découvrirons aussi la Bretagne de jadis et plus précisément le Trégor : Lanmodez, Lézardrieux, Kerbors, Pleubian, Trédarzec, Plougrescant, Paimpol, Yvias, Minihy-Tréguier et Tréguier. Pris dans le tourbillon de l'histoire et celui de la Grande Guerre, c'est avec émotion et un style d'écriture vif et prenant que nous suivrons les héros à Suippes, Verdun, Tahure et Perthes les Hurlus. Un texte chargé d'émotion et de moments de vrai bonheur et de rire.

PRIX DES BRETONS DE PARIS 2007

 

 

PRESENTATION DU ROMAN L'ARGENT DU BEURRE

de Jean Destrée 

 

Le jour où sa vie sans histoire a basculé, après le mort de sa femme, Fanch Orvoën a quitté la région parisienne pour vivre en Bretagne, son pays d'origine, fuyant  ainsi une famille devenue hostile. Pour subsister, il a dû se  reconvertir en marchand forain. Une situation qui ne va pas sans aléas. Il l'apprend vite à ses dépens. Criblé de dettes, il lutte pied à pied pour sa survie et vendre sa maison. Une seule lueur dans sa vie tourmentée : Sabine. Une jeune élève du conservatoire de musique, déracinée, elle aussi, par les déboires de ses parents…Un réel sentiment les poussent l'un vers l'autre : amour ou simple amitié ? Trente ans les séparent…          

                 

Histoire d'amour et de vie toute simple( La presse d'Armor)
Un roman fortement autobiographique passionnant et délicieux (Ouest- France)

Jean Destrée écrivain Breton

 

Né le 9 février 1930 à Saint- Quentin (Aisne )
Père picard, famille de cheminots.
Mère issue d'une famille de meuniers et de paysans du Trégor, émigrée en région parisienne (Saint- Denis ) à la fin du 19e siècle.
Ancien élève du CFJ ( Centre de formation des journalistes)- Licence de droit public et maîtrise de sciences politiques. Ancien journaliste et directeur de journal local. 
Quitte la région parisienne en 1974 pour retrouver ses racines bretonnes. En Bretagne, commerçant forain puis restaurateur.
Retraité, il consacre son temps à l'écriture. Cinq ouvrages dont l'action a pour cadre la Bretagne : Les noces de mai (roman) . L'abreuvoir ( roman ). L'argent du beurre ( roman ) . La peau des fesses (roman ). Il fait nuit sur mon chemin (roman).